Perte blanche abondante & sexualité.

    couple-amoureux-perte blanche abondanteTerrain humide par définition, les muqueuses recouvrant le vagin et la vulve sécrètent, tout au long de votre vie, des fluides protecteurs et hydratants pour la flore intime, entrainant parfois un flux de perte blanche abondante, appelée aussi leucorrhée. Ces pertes blanches apparaissent généralement à la puberté et surviennent ponctuellement et régulièrement selon nos activités, notre santé, et notre sexualité. Méconnues et souvent non désirées, elles sont pourtant essentielles au bon fonctionnement de l’appareil génital féminin et assurent le maintien d’une bonne santé. Une perte blanche abondante peut générer parfois un malaise face au partenaire sexuel, avant ou après un rapport sexuel… Alors qu’elles sont tout à fait normales !

    Découvrez diverses méthodes contraceptives en vente ici

    Perte blanche abondante avant un rapport sexuel.

    L’excitation sexuelle produit une lubrification du vagin plus importante et plus visible que d’ordinaire. Cette lubrification est aussi appelée transsudation vaginale, et a une odeur naturellement douce. Avant le rapport sexuel, cette transsudation vaginales importante est le signe extérieur de la montée du désir. Elle indique au partenaire que vous êtes prête pour la pénétration et participe de ce fait à son excitation sexuelle. Elle signifie aussi que votre vagin est en bonne santé, qu’il est réceptif aux stimuli sexuels et est souvent signe de fertilité, surtout si cette perte blanche est transparente et fluide. 

     

  • Pourquoi ?

  • Augmentée par l’excitation sexuelle, une perte blanche sécrétée peut apparaitre à l’entrée du vagin, et sur la vulve. Sans ses pertes blanches, le vagin pourrait être difficilement pénétrable et rendre le rapport sexuel douloureux : en somme, nous ne pourrions pas faire l’amour ! Ces pertes blanches, d’aspect fluide, transparent et filant, sont particulièrement utiles, puisqu’elles vont permettre aux spermatozoïdes, libérés par l’éjaculation masculine lors d’un rapport sexuel sans préservatif, d’être nourris et de remonter plus facilement jusqu’à l’utérus où ils pourront tenter de féconder l’ovule.

     

  • Comment la gérer ?

  • Loin de dégoûter les hommes, comme nous avons souvent tendance à le penser, une perte blanche abondante avant un rapport sexuel est donc un message plutôt encourageant, et notamment lors des préliminaires dispensés par le partenaire. Si elle vous semble cependant trop importante, rien ne vous empêche de vous rincer délicatement la vulve à l’eau claire avant un rapport sexuel. En revanche, ne cherchez pas à être sèche à tout prix avant de vous offrir à votre partenaire : sans un minimum d’humidité, la vulve perd sa protection naturelle, et ouvre la voie aux irritations, brûlures et douleurs lors des rapports sexuels, mais également aux démangeaisons, signe souvent précurseur d’une mycose vulvaire… La perte blanche avant un rapport sexuel a donc un rôle essentiel à jouer dans le plaisir que vous et votre partenaire partagerez.

     

    Perte blanche abondante après un rapport sexuel

    Lors d’un rapport sexuel, le pénis produit lui aussi un lubrifiant, le fluide pré-éjaculatoire, lorsque monte l’excitation sexuelle. Lors des préliminaires, on peut le voir émerger à la sortie de l’urètre, transparent, fluide et également filant. Lors de la pénétration sans préservatif, qu’il facilite tout comme la perte blanche féminine, ce liquide est déposé dans le vagin. Après un rapport sexuel, nous constatons souvent que les pertes blanches sont bien plus abondantes.

     

  • Pourquoi ?

  • Une perte blanche abondante après un rapport sexuel est donc le résultat de la production de différents fluides vaginaux : celui produit par les glandes de Bartholin et de Skène, celui permettant l’hydratation normale de la flore vaginale, celui produit par le col de l’utérus (la glaire cervicale), et celui, donc, de lubrification sexuelle ainsi que le sperme, dont le vagin doit maintenant se débarrasser.

    Les pertes blanches post rapport sexuel, sont en somme le résultat de l’auto-nettoyage de notre zone intime : c’est pourquoi elles sont plus abondantes après un rapport sexuel, et même plusieurs heures après.

     

  • Comment l’appréhender ?

  • Même si cela ne gêne en réalité que très peu d’hommes (signe d’une méconnaissance du corps féminin), ce sont surtout les femmes qui sont mal à l’aise face à une perte blanche abondante. La peur de paraître manquer d’hygiène, de dégager de mauvaises odeurs ou encore de n’être pas normale suffit à en complexer plus d’une. Il est conseillé d’uriner après un rapport sexuel, pour éviter toute infection : profitez-en pour vous laver la vulve à l’eau claire avant de rejoindre votre partenaire, sans jamais vous laver l’intérieur du vagin ! Le mieux pour se dégager de tout complexe, c’est encore d’en parler ouvertement…

    Saviez-vous que des pertes blanches abondantes ne sont pas forcément préoccupantes.

     

    a0e55b6749562aa9c0cfdce7a5ba073a)))))))))))))))
    Share This