pertes blanches et pilulePertes blanches et pilule, les réponses aux questions que vous vous posez.

    Que ce soit au début, pendant ou à l’arrêt d’une prise de pilule contraceptive, il peut arriver que vous soyez confrontées à l’apparition de pertes blanches.
    Pertes blanches et pilule, voici un petit tour d’horizon des situations face auxquelles vous pouvez être confrontées.

    Informez-vous et commandez en ligne votre pilule contraceptive
     
     

    Apparition de pertes blanches sous pilule contraceptive.

    Les seules pertes vaginales qui disparaissent sous pilule correctement prise, ce sont les pertes vaginales provenant de l’ovulation. Ces pertes ressemblent à du « blanc d’œuf », mais elles n’ont rien à voir avec les pertes blanches, qui elles sont d’une autre nature. Car oui, même sous pilules, une femme peut être sujette à des pertes blanches. Elles sont de deux sortes :

    Si vos pertes sont colorées ou avec une forte odeur ou crémeuses. Ce sont surement des pertes problématiques, et il faut les soigner (plus d’informations sur notre page des pertes blanches problématiques).

    Si vos pertes sont claires, sans odeurs particulières, voire même abondantes. Ne vous inquiétez pas, ces sécrétions sont normales et peuvent être le fruit d’une hydratation vaginale ou d’un auto-nettoyage du vagin (plus d’information sur cette page). La seule solution, c’est de prendre votre mal en patience et d’utiliser des protège-slips BIO.
    Il peut aussi arriver que certaines marques de pilule agissent sur la glaire cervicale (ou mucus fabriqué par le col de l’utérus), en le rendant plus épais afin d’empêcher d’éventuels spermatozoïdes de justement passer le col de l’utérus. La solution ? Patience et préférez encore l’utilisation de protège-slips BIO.
    Enfin, sachez que pendant la prise continue d’une pilule (et cela, quelle que soit la marque) des saignements peuvent apparaitre « spotting ». Ces saignements s’observent principalement chez les femmes qui utilisent une contraception hormonale (pilules micro-dosées), ou un dispositif intra-utérin ou un traitement hormonal. Ils peuvent être aussi dus à une surproduction de progestérone, à la présence d’un fibrome, ou à une inflammation bénigne du col de l’utérus. Ces saignements peuvent s’arrêter au bout de quelques mois de contraception, ou perdurer dans le temps.
    Ces saignements sont le plus souvent bénins, cependant, s’ils vous gênent, n’hésitez pas à consulter votre médecin afin de changer de mode de contraception.
     

    Pertes blanches et pilule, l’oubli!

    En cas d’apparition de pertes blanches suite à un oubli de pilule. 3 cas de figure s’offrent à vous.

    -Soit vos pertes blanches sont claires, liquide et sans odeurs et dans ce cas-là pas d’inquiétude. Ce sont des pertes naturelles (hydratation vaginale, auto-nettoyage du vagin …etc.), et l’oubli de votre pilule n’y est pour rien. Il faut juste que vous attendiez que ça passe en utilisant des protège-slips plutôt Bio.

    -Soit vos pertes blanches sont colorées et/ou avec une forte odeur. Ce sont très certainement des pertes blanches problématiques et il faut les soigner.

    -Soit vos pertes blanches sont transparentes ou visqueuses et ressemblent à du blanc d’œuf. Ce genre de pertes blanches arrivent en général avec l’ovulation et partent quelques jours après. Si les pertes se prolongent et si vous avez eu des rapports sexuels dans les 5 jours avant cet oubli de pilule, il y a un risque de grossesse. Pour lever le doute, il faut que vous fassiez un test par prise de sang 13 jours après votre oubli ou 23 jours après si vous préférez faire un test urinaire.
     

    Pertes blanches suite à un changement de pilule.

    Comme pour l’apparition de pertes blanches sous pilule contraceptive. Lors d’un changement de pilule, il faut distinguer les pertes blanches naturelles de celles qui ne le sont pas.

    -Si vous êtes sujettes à des pertes blanches non colorées, sans odeurs particulières et même abondantes. C’est probablement simplement dû à l’enchaînement des plaquettes. En effet, comme expliqué auparavant, un des effets des hormones de la pilule est d’épaissir les sécrétions du col de l’utérus qui peuvent provoquer des pertes blanches « naturelles ». Elles sont donc sans aucun danger.

    -Par contre,  si après un changement de pilule vos pertes blanches deviennent colorées (jaune, vert, rouge…) et/ou se mettent à sentir mauvais (odeur de poisson…), il ne faut pas hésiter à consulter, car c’est effectivement le signe d’un problème qui n’est pas dû au changement de pilule, mais à d’autres soucis (voir notre page sur les pertes blanches anormales).

    Quel que soit vos types de pertes blanches (naturelles ou problématiques), gardez toujours en mémoires qu’il est préférable de ne pas nettoyer l’intérieur de votre vagin avec du savon, car cela déséquilibrer votre flore vaginale et ainsi favoriser la multiplication de bactéries anormales. La toilette intime doit se limiter à la partie externe de votre sexe avec un savon intime au pH équilibré.
     

    Pertes blanches après l’arrêt d’une pilule.

    Après l’arrêt d’une pilule, vos pertes blanches peuvent être d’origines diverses et suivant leurs aspects, vous donner des indications précieuses sur votre état de santé.

    -Si vos pertes blanches sont claires, liquides et sans odeurs. Pas de soucis, ce sont des pertes naturelles (hydratation vaginale, auto-nettoyage du vagin …etc.). Il faut juste attendre que ça passe en utilisant des protège-slips.

    Si vos pertes blanches sont colorées et/ou avec une forte odeur. Ce sont très certainement des pertes blanches problématiques et il faut consulter votre médecin traitant.

    -Enfin si vos pertes blanches sont transparentes ou visqueuses et ressemblent à du blanc d’œuf. Elles sont surement dues à une ovulation et s’arrêteront quelques jours après. Si ces pertes se prolongent et si vous avez eu des rapports sexuels dans les 5 jours après l’arrêt de votre pilule, il y a un risque de grossesse. Pour lever le doute, il faut que vous fassiez un test par prise de sang 13 jours après votre oubli ou 23 jours après si vous préférez faire un test urinaire.

    Commandez en ligne vos contraceptions quotidiennes ou du lendemain
     
     

    10 astuces pour une flore vaginale sans pertes blanches.

      Les 10 commandements d’une flore vaginale épanouie et sans pertes blanches. Une perte blanche n’est pas une fatalité, elle est le plus souvent provoquée par un dérèglement de votre flore vaginale. C’est pourquoi PerteBlanche-info.com vous offre  10 conseils du...

    Perte blanche avant les règles, signe de grossesse ou pas?

      Perte blanche avant les règles, signe de grossesse ou pas? L’intimité féminine et la flore vaginale regorgent d’ingéniosité pour permettre aux femmes de maintenir une flore saine, une sexualité épanouit et une protection contre les agressions extérieures. Les pertes...

    Perte blanche odorante! Que faire?

      Perte blanche odorante, que faire? Également appelées leucorrhées, les pertes blanches sont normales et physiologiques. Si elles sont souvent considérées comme gênantes par les femmes car elles sont salissantes, elles tiennent pourtant un rôle majeur dans la...

    Perte blanche abondante & sexualité.

      Perte blanche abondante & sexualité. Terrain humide par définition, les muqueuses recouvrant le vagin et la vulve sécrètent, tout au long de votre vie, des fluides protecteurs et hydratants pour la flore intime, entrainant parfois un flux de perte blanche abondante,...
    5f754677a4c2e958c9a7c368a021f2b7HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
    Share This